géographie

, par  Mlle Grandin , popularité : 9%

LES GRANDS REPÈRES GÉOGRAPHIQUES DU MONDE
En introduction (1 heure) sont rappelées quelques notions élémentaires étudiées à l’école primaire :la répartition des continents et des océans et les grands repères fondamentaux qui permettent de les localiser (pôles, tropiques, équateur).

1. la répartition de la population mondiale

Les zones de fort et de faible peuplement sont localisées et nommées sur le globe. Les grandes agglomérations urbaines sont situées. Des exemples librement choisis, éventuellement dans la seconde partie du programme, permettent d’illustrer les contrastes.
On compare des territoires à forte augmentation de population à des territoires à faible augmentation de population. Les élèves découvrent la complexité des rapports entre la densité de la population d’une part, la richesse et la pauvreté d’autre part.

- Cartes (planisphères) ; répartition de la population mondiale ; les États du monde ; richesse et pauvreté dans l’espace mondial.
- Repères géographiques : les ensembles peuplés et les zones vides ; les grands États et les grandes agglomérations urbaines.

2. Les grands domaines climatiques et biogéographiques

Les caractéristiques climatiques et végétales de la planète sont étudiées à partir de cartes et d’images. Les élèves apprennent à utiliser les mots qui permettent de décrire ces phénomènes.
La localisation des zones thermiques et pluviométriques est simplement expliquée. A l’aide de deux brefs exemples, éventuellement choisis dans la seconde partie du programme, on montre les relations des sociétés au climat.

- Cartes : Les zones thermiques et pluviométriques ; les grands domaines bioclimatiques ; cartes à différentes échelles correspondant aux exemples choisis.
- Repères géographiques : zones thermiques et pluviométriques ; grands domaines bioclimatiques ; localisation des exemples choisis.

3. Les grands ensembles de relief

Les grands ensembles du relief sont identifiés à partir de cartes et d’images. Les élèves apprennent à utiliser les mots qui permettent de décrire simplement la topographie de la Terre.
A l’aide de deux brefs exemples, éventuellement choisis dans la seconde partie du programme, on montre la relation des sociétés au relief.

- Cartes : le relief de la Terre ; cartes à différentes échelles correspondant aux exemples choisis.
- Repères géographiques : les grandes chaînes de montagne ; les grandes plaines ; quelques grands bassins fluviaux.

II. LES GRANDS TYPES DE PAYSAGES

1. Des paysages urbains

- Un littoral touristique méditerranéen
- Un littoral industrialisé
- Une métropole d’Europe
- Une métropole d’Amérique du Nord
- Une métropole d’un pays pauvre.

Les paysages proposés par le programme sont étudiés à partir d’une ou de plusieurs images. Pour chaque cas on choisit un lieu précis systématiquement localisé et mis en relation avec les repères géographiques étudiés dans la première partie.

Tous les cas doivent être présentés ; cependant afin de mettre en évidence les mécanismes de l’action des hommes sur leur espace et d’évoquer les problèmes de l’environnement, un exemple peut être plus particulièrement développé dans chacun des trois ensembles proposés.

2. Des paysages ruraux

- Un delta rizicole en Asie
- Une exploitation agricole en Amérique du Nord
- Un village d’Europe
- Un village d’Afrique

Cette étude a une triple finalité : donner des mots qui permettent de décrire, expliquer la présence - plus ou moins forte - des hommes, analyser le rôle des sociétés dans l’organisation des territoires. La réflexion se situe donc à différentes échelles et implique l’identification de quelques grands facteurs d’ordre économique, culturel ou naturel de cette organisation.

3. Des paysages de faible occupation humaine

- Dans le désert saharien ou arctique
- Dans la grande forêt amazonienne
- Dans la haute montagne andine ou himalayenne

Cette étude doit d’une part enraciner les connaissances géographiques de base acquises depuis l’école primaire et doit d’autre part permettre d’apprendre à conduire un raisonnement géographique.

- Cartes ; les planisphères étudiés dans la première partie du programme constituent une référence constante, des cartes à différentes échelles permettent de situer précisément l’exemple choisi et de le replacer dans son contexte géographique.
- Repères géographiques : les images choisies par le professeur pour leur exemplarité deviennent des repères culturels et géographiques à mémoriser

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2020 :

Rien pour ce mois

août 2020 | octobre 2020